Réseaux sociaux : 5 étapes pour s’en libérer

Vous trouvez que vous regardez souvent votre téléphone pendant des heures, et vous vous demandez ensuite pourquoi vous n’avez jamais assez de temps ? Ces 5 façons de vous libérer de la dépendance aux réseaux sociaux vous aideront à gagner du temps tout en restant en contact avec le monde numérique.

Les études menées

Selon Statista, :

Environ 44 % de la population française utilisait les réseaux sociaux en 2018.L’utilisation des réseaux sociaux est particulièrement répandue chez les jeunes ayant entre 18 et 24 ans, avec un taux de pénétration dépassant les 90 % en 2018. Facebook est d’ailleurs, toutes tranches d’âge confondues, l’un des réseaux sociaux les plus populaires en France : près de trois utilisateurs français de réseaux sociaux sur quatre ont un compte Facebook et la quasi-totalité des Français en ont déjà entendu parler. Ce réseau social est également le plus consulté, plus de 45 % des utilisateurs de sites de réseaux sociaux s’y connectent quotidiennement. Twitter, Youtube et Google + figurent également parmi les plateformes sociales les plus utilisées par les internautes français.

De mon côté

Personnellement, j’adore surfer sur Facebook, Pinterest, Instagram…

Je suis ravie de parcourir Facebook pour découvrir les dernières nouvelles de mes amis, des membres de ma famille.

Mais peu importe la plate-forme, cela devient vite un gros problème. Une fois connectée, et que je commence avec Facebook ou Pinterest, je ne m’arrête qu’après 5 minutes, un certains temps, peut-être 30 minutes !

Certaine fois je veux juste chercher une excellente recette. Bien sûr je fais appel à Pinterest. Mais avant de trouver cette recette, j’ai lu environ 200 épingles et 45 minutes se sont écoulées !

Et devinez quoi ?

J’ai passé ce temps à trouver des idées déco ou des astuces incroyables et toutes sortes de choses – à l’exception de mon idée de recette !

Le problème ne vient pas vraiment des réseaux sociaux, mais plutôt :

  • du temps que nous perdons sur les sites comme Facebook ou Pinterest
  • de la peur de passer à côté de la prochaine mise à jour de statut ou commentaire
  • de l’anxiété que nous ressentons lorsque quelqu’un dit quelque chose sur nous sur Facebook ou que nous ne pouvons pas être à la hauteur de toutes ces images dignes de Pinterest.

Dépendance ou pas ?

Alors que notre société utilise de plus en plus les réseaux sociaux, nous en devenons de plus en plus dépendant. Et si vous êtes comme moi, vous constaterez peut-être que votre santé mentale ou émotionnelle, vos relations et votre productivité en souffrent.

Quelque chose doit changer !

Vous êtes-vous déjà trouvé à penser (ou à dire) quelque chose comme ça?

  • J’utilise uniquement les médias sociaux pour passer le temps
  • Je pourrais faire une pause dans les réseaux sociaux quand je le souhaite
  • Je ne suis pas accro aux réseaux sociaux car je ne le vérifie que quelques fois par jour

Ces déclarations vous semblent-elles similaires aux déclarations que les personnes dépendantes à d’autres substances (comme l’alcoolisme ou la toxicomanie) pourraient dire?

Il peut sembler idiot de comparer l’abus des réseaux sociaux à l’abus de drogues ou d’alcool, mais je pense que c’est vraiment très similaire à ce stade.

Ma petite expérience personnelle

Il y a quelques mois, j’ai décidé de faire une pause avec Facebook, Pinterest. Même si je ne m’étais pas vraiment fixé de temps, au fond de moi, je pensais à une semaine.

Après une semaine sans les utiliser, j’ai remarqué que ma productivité avait augmenté. Ma gestion du temps s’est améliorée et j’en faisais plus sans effort supplémentaire – simplement parce que je ne passais pas de temps en ligne. J’ai tellement apprécié que j’ai décidé d’essayer une autre semaine pour voir si je me sentais différemment.Réseaux sociaux : 5 étapes pour s'en libérer

À la fin de la deuxième semaine, j’ai remarqué que je me sentais plus heureuse et moins anxieuse. Je n’ai pas eu peur de passer à côté de tout ce qui se passait sur Facebook.

Après cette expérience, mon objectif a été : « comment puis-je utiliser les réseaux sociaux de manière saine ? »

5 étapes pour se libérer de la dépendance aux réseaux sociaux

Si vous avez également du mal à atteindre un certain équilibre avec les réseaux sociaux, voici quelques idées pour vous aider à vous libérer de la dépendance aux réseaux sociaux

Désactiver toutes les alertes et notifications

Je suis un peu gênée d’admettre que je n’ai pas pensé à cette stratégie dès le début. Une fois que je l’ai fait, ce fut une libération pour moi!

C’est une solution tellement simple qui peut faire une énorme différence!

Dès que j’ai cessé de recevoir une alerte à chaque fois que j’avais un message ou que j’étais tagué, mon désir d’aller sur Facebook ou Pinterest s’est rapidement évanoui.

Vous pouvez désactiver les notifications de deux manières :

  • En accédant directement à votre application de réseaux sociaux : désactiver toutes les notifications
  • En accédant aux paramètres de votre téléphone (où vous désinstaller une application) : accéder à l’application de votre choix et sélectionner désactiver les notifications.

Déconnectez-vous le temps d’un week-end

Un peu de temps loin de l’écran vous rappelle à quel point la vie est formidable. Sans mise à jour de statut ou comparaison de votre vie avec les versions « parfaites » des autres.

Allez dehors. Soyez actif. Passez du temps avec des amis en personne. Essayez un nouveau passe-temps que vous mourriez d’envie de faire et que vous n’aviez pas trouver de temps pour essayer.

Avertissement: un répit de deux jours ne suffira pas à vous guérir de votre dépendance, mais c’est une expérience révélatrice.

Supprimer des applications

Si vous vous retrouvez à utiliser les réseaux sociaux sur votre téléphone pour passer quelques minutes seulement (et que finalement vous passez une heure !), supprimez simplement ces applications de votre téléphone.

Utilisez plutôt votre ordinateur ou votre tablette pour vous enregistrer sur les réseaux sociaux et les consulter.

Répondre sans utiliser les réseaux sociaux

Facebook vient-il de vous dire que c’est l’anniversaire de votre copain? Évitez le message mural «Heureux, joyeux anniversaire!» Et décrochez le téléphone ou envoyez un SMS personnel.

Si un ami vient d’avoir un bébé, résistez à l’envie d’envoyer un message Facebook et poster une carte postale à la place.

Réseaux sociaux : 5 étapes pour s'en libérer

Utiliser une minuterie

Plutôt que de me connecter à tout moment sur les réseaux sociaux. Je me fixe du temps fixe le matin et le soir pour consulter Facebook ou Pinterest. Et j’ai réglé une minuterie pour ne pas rester des heures devant les réseaux sociaux.

Un petit conseil : si vous utilisez votre téléphone comme réveil, je vous recommande vivement d’acheter un vrai réveil et d’abandonner le téléphone. Il est tout simplement trop facile de vous connecter sur les réseaux sociaux si votre téléphone est à proximité.

Pour conclure, mon utilisation des réseaux sociaux a été différente depuis ma pause. Maintenant j’ai mis des limites en place pour m’aider à garder un équilibre dans ma vie, à vivre simplement. J’aime les réseaux sociaux et je ne veux pas y renoncer complètement. Mais avec ces 5 conseils pour libérer de la dépendance aux réseaux sociaux, je reprends le contrôle et je recommence à profiter de la vie.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.